Nucléaire

30 mars 2011 § Poster un commentaire

4 nouvelles brochures publiées sur INFOKIOSQUES.NET :

Comme dix mille soleils

« La production nucléaire est devenue, en France plus qu’ailleurs, partie intégrante de la survie quotidienne. Nul citoyen n’y échappe comme consommateur. Et leur simple angoisse, en général refoulée, des catastrophes nucléaires ne fera pas le printemps de la subversion s’ils ne remettent pas en cause eux-mêmes, pour eux-mêmes, leur condition d’ilotes du capital. Le bluff et les gesticulations de quelques spécialistes de l’intervention spectaculaire ne leur seront d’aucun secours. Plus que jamais, il est impossible de combattre le nucléaire sans combattre la société qui lui a donné naissance, sans rompre sans retour avec les réformateurs des lobbies écologistes. Toute tentative de subversion du monde nucléarisé doit reprendre les choses là où elles ont été abandonnées, reprendre les questions laissées en suspens. Ainsi, il est impossible de se contenter de l’ancienne contestation de l’énergie nucléaire mais, à travers elle, de pousser la critique plus loin, vers la remise en cause du monde de l’énergie lui-même […] » http://infokiosques.net/spip.php?article848

La guerre high-tech. Le nettoyage par le vide.

« La guerre résume, en quelque sorte, les avancées réalisées par le capital mais, en retour, elles les accélère. Elle est le ban d’essai du progrès. L’industrie de la tuerie, sous l’égide de l’Etat centralisé, est le laboratoire grandeur nature du développement de l’industrie en général. A l’aube de l’industrialisation, l’introduction du travail salarié et des machines dans l’armée permanente fut pour beaucoup dans leur généralisation à l’échelle de toute la société bourgeoise. Depuis plus de deux siècles, bien des formes d’organisation et des modes d’activité propres au capitalisme ont été anticipés et testés dans l’appareil militaire de l’Etat. En témoigne à l’évidence l’aventure du nucléaire, rejeton de la Seconde Guerre mondiale, comme source d’énergie fondamentale et modèle de gestion centralisée, militarisée et bureaucratisée de la société. La guerre high-tech marque l’accélération du processus. Les laboratoires sponsorisés par les trusts et par les Etats, qui fabriquent les marchandises les plus diverses, des armes aux médicaments, souvent les deux à la fois, y voient l’occasion rêvée pour tester in vivo, hors des enceintes de leurs technopoles, leurs brillantes inventions et pour analyser quelles en sont les retombées militaires et civiles. Aujourd’hui, les docteurs Mengele sont légion, ils sont les hérauts de la démocratie et leurs champs d’expérience inclut de très vastes territoires. L’Otan envoie sur les champs de bataille encore fumants, par le biais des institutions humanitaires de l’Onu, des missions charitables chargées d’étudier sur le tas les effets de toutes les merveilles avec lesquelles elle a martyrisé des populations entières, en Irak et ailleurs. La main qui assassine est aussi celle qui soigne. » http://infokiosques.net/spip.php?article846

Les comprimés d’iode, des tranquillisants contre l’angoisse nucléaire.

« La décision de distribuer des comprimés d’iode stable au voisinage des centrales nucléaires françaises a donné lieu à des commentaires d’experts médicaux très proches du lobby nucléaire, pour qui seuls les iodes radioactifs auraient des effets néfastes sur la santé (du moins, c’est ce qu’ils prétendent dans les médias). Ainsi, en prenant ces comprimés d’iode stable, en cas d’accident grave, la population serait totalement protégée. » Texte extrait de la Lettre d’information du Comité Stop Nogent-sur-Seine, n° 77 (Septembre 1997).
http://infokiosques.net/spip.php?article845

La java atomique. Quelques pistes de réflexion autour du démantèlement et de la relance du nucléaire.

« Le terme démantèlement est d’abord un terme fourre-tout qui cache des réalités disparates. S’il y a des cas où il signifie « fermeture » d’installations nucléaires civiles ou militaires, dans bien d’autres, il n’est en fait qu’une « rénovation » pour faire durer plus longtemps un parc nucléaire vieillissant, ou encore une « adaptation » à une nouvelle donne économique et politique. » http://infokiosques.net/spip.php?article844

Sans oublier les quelques brochures déjà parues :

>Du mensonge radioactif et de ses préposés

>Actions directes contre le nucléaire 1973-1996

>Autour de la « catastrophe » Katrina à la Nouvelle-Orléans, de sa gestion par l’Etat, et de l’organisation collective et autonome pour la survie…

Ainsi que d’autres glanées ailleurs sur le web :

>Bulletin n°1 de la coordination contre la société nucléaire (janvier 2006)
>Bulletin n°2 de la coordination contre la société nucléaire (printemps 2007)
>Pour la mort du nucléaire et de son monde (autour de Tricastin, octobre 2008)

Et du son sous forme de cd audio :

>Irradiés de tous les pays, révoltons-nous !
>Retour sur les luttes anti-nucléaires des années 70/80

Source : Indymedia Paris

À voir aussi :

Les Japonais victimes du silence et du mépris, sur Le Jura Libertaire

Publicités

Tagué :, , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Nucléaire à Le Libre Arbitre.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :