Solidarité avec les migrant-e-s !

14 novembre 2011 § Poster un commentaire

Communiqué du 12 novembre - Réquisition d'un immeuble à l'abandon pour ne
pas laisser des réfugié-e-s somalien-ne-s à la rue !

-----------------

    La réquisition d'un logement a eu lieu cette après-midi rue du Docteur
Bertillon, à Dijon. Une cinquantaine de personnes étaient présentes pour
soutenir l'action. Il est toujours possible d'apporter matelas,
couvertures, de la nourriture et des meubles au 8-10 rue Docteur
Bertillon cette semaine.

contact : solidaritemigrant@riseup.net

-----------------

    Les pouvoirs publics préfèrent laisser des centaines de demandeurs
d'asile à la rue en plein hiver dans Dijon, notamment des Somaliens et
Erythréens, plutôt que de mettre à leur disposition des bâtiments vides.
La Préfecture ou la Mairie sont pourtant en droit de procéder à des
réquisitions en de telles circonstances. Mais le gouvernement piétine ses
engagements d'accueil et d'hébergement des demandeurs d'asile. Dans ce
contexte, des militants associatifs et individus ont décidé, au-delà de
l'indignation, d'occuper un logement, 8 rue du docteur Bertillon, près des
anciens abattoirs, avec un groupe de réfugiés somaliens.

    Ce bâtiment est leur domicile depuis jeudi 10 novembre dernier. Il
s'agit
d'un immeuble laissé à l'abandon depuis des années et voué un jour à la
destruction dans le cadre d'un futur projet d'urbanisme de la
municipalité dijonnaise. Nous invitons aujourd'hui toutes les personnes et
associations solidaires des migrant-e-s à soutenir cette initiative
d'hébergement et à se mobiliser.

Quelques mots sur la situation des demandeurs d'asile à Dijon et la
solidarité nécessaire :

    Il y a actuellement à Dijon des centaines de réfugié-e-s venu-e-s des pays
de
la Corne de l'Afrique, notamment de Somalie ou d'Erythrée. Ces jeunes ou
ces familles fuient les persécutions, les guerres et famines qui ont
empiré ces derniers mois, et tentent de trouver un futur. Illes ont déposé
des demandes d'asile qui prendront des mois à être étudiées.

    Malgré les engagements internationaux de la France sur l'accueil et
l'hébergement des demandeurs d'asile, malgré les directives européennes,
des centaines de ces réfugiés se retrouvent forcés de dormir sur les
trottoirs, dans les parkings ou les parcs publics à Dijon. Les
associations sont débordées et après des mois d'échanges, la préfecture
s'est contentée de proposer l'ouverture de 64 places en foyer, sans les
mettre jusqu'à ce jour à disposition. Cette situation est le fruit
d'années de politiques de discrimination et de rejet des migrant-e-s,
couplant la répression et les expulsions d'une part à la réduction des
moyens accordés pour la solidarité et l'action sociale de l'autre.

    Mardi 8 novembre, à l'initiative d'une vingtaine d'associations et
syndicats dijonnais, un cercle de silence et une manifestation ont abouti
à la préfecture pour demander des conditions d'accueil correctes et la
réquisition de logements pour parer à l'urgence. Ces demandes n'ayant pas
été suivie d'effet, un certain nombre de personnes solidaires et de
réfugiés ont décidé de trouver des solutions. Nous continuerons à prendre
les initiatives nécessaires pour ne pas laisser les personnes à la rue si
les pouvoirs publics ne le font pas !

Solidarité avec les réfugié-e-s !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Solidarité avec les migrant-e-s ! à Le Libre Arbitre.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :