Le Libre Arbitre n°3

SALUT ! Comme vous pouvez le voir, on est toujours l à. On s’est pas fait martyriser par le
Grand Chef. Tant mieux !
On nous a objecté, concernant les deux premiers numéros, que nous ne faisions que critiquer tout.
Quand bien même nous le ferions, nous aurions quelque part raison. Tout est critiquable car tout doit l’ être.
C’est le principe même de la conscience  éveillée.  Éveillé­e­s, on  ne saurait nous prendre  à défaut et nous
faire croire des choses fausses comme il a  été trop souvent le cas et comme  ça l’est encore beaucoup
trop. Alors, nous continuons  à mettre en  œuvre notre sens critique. Nous ne pr étendons pas trouver  à
chaque fois des solutions universelles pour tout, mais soulever les problèmes et les comprendre, c’est déjà
pas mal. Nous ne pr étendons pas non plus nous  ériger en dogme ou en bergers qui dispenseraient la
bonne parole. Non,  à partir du moment où nous sommes lu­e­s, il ne nous reste qu’ à espérer que la graine
germe ; pour cela on espère et vous fait confiance.
Dans ce troisième numéro, on n’est plus seulement deux  à  écrire alors, on le rappelle, les pages de
ce truc, tant qu’elles sont ouvertes, le sont  à tou­te­s. Si l’envie vous prend, il y a une (nouvelle) adresse mail
pour nous soumettre vos idées et autres conneries ; le but est qu’on ne soit pas que deux  à bosser (parce
que faudrait surtout pas abîmer le baobab dans nos mains).
Évidemment, on aura abordé (tr ès sommairement vu la complexité de la situation) ce qui se joue
en Afrique du Nord, Proche et Moyen­Orient  – et plus globalement dans le monde entier. On vit une
époque formidable, vous ne trouvez pas ? Ne reste plus qu’ à continuer  à construire cette  époque.
Évidemment toujours, on aura  évoqué le faux dilemme du nucléaire, de par les  év énements que chacun­
e connait. Comme c’est d’abord la  « jeunesse  » qui fabrique les bases d’un  être humain, et comme on est
nous même dedans  – enfin plus ou moins  – , on a jugé judicieux de parler  éducation, surtout quand on
voit le sommet désormais annulé. Et puis, on s’inspire de ce qu’on voit : les jugements déplac és et
carrément nuisibles, l’apologie de la non­violence pour pacifier les peuples en colère…
Vous pourrez remarquer en fin de numéro, d’une part que l’adresse mail a changé (exit Google, bienvenue
chez Riseup.net) ; d’une autre, qu’on a cr éé un site, pour ne pas avoir  à attendre l’impression suivante pour
commu.niquer, et pour pouvoir retrouver les anciens numéros du journal.

Sommaire

⋅ Un Printemps des peuples
⋅ L’Enfer ou la Raison
⋅ Féminisme ou féminité
⋅ Éducation carcérale et marchande
⋅ Sur la violence
⋅ Du flicage inter-individuel
⋅ Ombres et Lucioles (nouvelle)
⋅ Bouquins et autres trucs

Le Libre Arbitre n°3 (.pdf)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :